Supporters

Historique

HISTORIQUE 

1976 : Création du Club Central Supporter (CCS). 

1977 : Le MHSC reçoit bientôt Nîmes, au Stade de la Mosson, pour le compte des 1/16èmes de finale de la Coupe de France. Un problème se pose : comment accueillir le plus de monde possible? Des supporters prennent alors leur courage à deux mains et décident de créer la “Butte”, que les journalistes qualifieront de “marmite du diable”, avec de la terre tassée en espalier et des traverses de chemin de fer. Montpellier s’imposera 3-1 dans une ambiance exceptionnelle. 


Au fil des années, et notamment à l’occasion de la montée en première division des Pailladins en 1981, les clubs de supporters se structurent, mais la Butte perd peu à peu de son côté familial. Les gradins sont refaits : la terre est enlevée, remplacée par du béton, et une couverture domine désormais la tribune. 

1988 : Coupe d’Europe, deux nouveaux groupes (Rangers & Ultra Fidèles Supporters) viennent épauler le CCS dans la “marmite du diable”, mais disparaîtront l’espace d’une saison. 

1990 : Naissance du groupe Aigles Bleus. Ils s’installent en face de la rivière Mosson, ce que l’on appelle aujourd’hui la tribune Corbières. Ils resteront moins de deux ans, puis disparaîtront à leur tour. 

1991 : Avec le soutien du maire de la ville, Georges Frêche, deux tribunes sont rénovées, celles derrières les cages, et une construite, en latérale. Le stade compte désormais 23.500 places, dont 7500 debout. Naissance du groupe Butte Paillade, qui se revendique apolitique mais anti-fasciste. Le succès est au rendez-vous : près de 500 adhérents. La tribune est coupée en deux, et la BP91 siège en bas. Les membres du CCS déménagent côté virage, appelé aujourd’hui “Roussillon”.

Respectivement en 1992 et 1993, les “Casques Bleus” – des étudiants – et les “South Gunners” – une section dite “Rasta” – débarqueront, au sein même de la Butte Paillade. En 1995, les “Casques Bleus” changent de nom et s’appellent désormais “Groupe Décision”. Ils ne dépendent plus de la BP91, et revendiquent une trentaine de membres. Après quelques tensions, ils quittent la tribune “Etang de Thau”, en 1997, et s’en vont en “Méditerranée”. Début 1999, victimes d’une embuscade des “Bad Gones”, à Lyon, faisant des blessés, ils décident de dissoudre le groupe. 

Lors de la saison 2001-2002, alors que le club réalise de bons résultats en seconde division, la Butte Paillade est en plein essor, avec près de 600 membres, grâce notamment à l’apport des sections “Narbonne” (la plus ancienne et active), “Béziers” et “Bordeaux”. La “Section Web” fait également son apparition, mais ira s’implanter, durant l’inter-saison de l’année 2002, en Corbières, sous un autre nom : Ultras Languedoc. Dans le même temps, l’Armata Ultras voit le jour, et se place à droite de la Butte Paillade. L’AU02 effectuera le grand chelem (domicile/extérieur) dès sa seconde année d’existence. En 2005, le groupe Ultras Languedoc (qui possédait une section à Paris, la “Section Paname”) s’éteint, tandis que la Section Gévaudan et les South Rangers tentent de prendre le relais en tribune Gévaudan. Mais en 2007, faute de motivation, les S.R. (qui auront fini en Etang de Thau) ainsi que la S.G. ne sont plus. 

Créée en 2009, l’association Gévaudan’s Wolves change de nom (Kop Wolf 34) durant l’été 2010 et déménage en tribune Corbières. Le 9 février 2011 naît le Montpellier Club Narbonnais, qui a pour vocation de “regrouper tous les amoureux du MHSC sur Narbonne (dans l’Aude) et ses alentours”. Une bâche du groupe est présente en tribune Etang de Thau, mais des membres occupent également l’étage supérieur. C’est aussi en 2011 qu’est créé le groupe Camarga Unitat. Celui-ci est implanté en tribune Petite Camargue à ses débuts, avant de se déplacer en Larzac (tribune située en-dessous du deuxième écran inactif du stade). Des déplacements dans toute la France sont régulièrement organisés par l’association. En Avril 2012, une association de supporters montpelliérains basée à Paris, Les Exilés du 34, voit le jour. Elle organise régulièrement des déplacements sur l’ensemble du territoire pour soutenir le MHSC. Pour la saison 2012-2013, Camarga Unitat se déplace en tribune Corbières. 

Aujourd’hui, en 2016, cinq associations de supporters existent officiellement : Club Central des Supporters, Butte Paillade 91 (Paillade 1974), Armata Ultras 02, Camarga Unitat, Montpellier Club Narbonnais

 

GROUPES ACTIFS 

Butte Paillade 1991 : Facebook

Saison 2016/2017 – 130 membres environ,

Armata Ultras 2002 : Site internet – [email protected]

Saison 2016/2017 – En sommeil,

Camarga Unitat 2011 : Site internet  Facebook  Twitter – [email protected]

Saison 2016/2017 – 35 membres environ,

Montpellier Club Narbonnais : Facebook – [email protected]

Club Central des Supporters : Facebook – Twitter

Saison 2016/2017 – 270 membres environ,