[Entretien AP] Arthur Cazaux, un Pailladin à Roland-Garros

La cité montpelliéraine n’en manquait pas mais elle s’est encore trouvée un sportif de haut niveau pour faire honneur à ses couleurs.

Alors qu’il s’apprête à disputer son premier Roland-Garros à tout juste 18 ans, Arthur Cazaux, amateur de sports et en particulier des équipes de sa ville nous a accordé le privilège de répondre à nos questions.

Arthur, peux-tu nous présenter tes origines héraultaises ?

Je suis né à Montpellier, j’ai vécu toute mon enfance à Montpellier. Jusqu’à mes 9 ans j’étais à Juvignac et après j’ai déménagé aux Matelles près du Pic Saint-Loup. Enfin j’ai déménagé depuis septembre dernier à Paris pour aller au CNE mais sinon je suis un Montpelliérain pure souche.

Pour la petite anecdote j’habitais à l’entrée de Juvignac donc vraiment à 1 km du stade de la Mosson…

Tu as découvert le tennis très jeune ?

Oui, dans ma famille personne ne jouait au tennis mais mon père regardait Roland-Garros et je suis tombé dedans en regardant un match de Rafael Nadal à la télé quand j’avais 3 ans. J’ai eu un déclic en le regardant, j’ai demandé à mes parents de m’acheter une raquette de tennis et j’ai commencé comme ça chez moi à la maison en tapant contre le mur avec une raquette minuscule en imitant Nadal qui était devenu mon idole et qui l’est toujours.

Et tu as donc commencé en club…

J’ai intégré le Tennis Club de Juvignac à l’âge de 4 ans. J’ai ensuite été repéré par la ligue de Languedoc-Roussillon à 6 ans et j’ai donc combiné entraînements ligue et entraînements club. Apres mon déménagement à l’âge de 9 ans, j’ai rejoint le club de Saint-Gély-du-Fesc, là aussi avec des entraînements clubs et ligue. Ensuite à 13/14 ans je me suis déscolarisé pour suivre des cours à distance avec le CNED et c’est là que j’ai pris un coach privé à Montpellier. Je me suis entraîné avec lui pendant 5 ans avant donc de rejoindre le CNE en août dernier.

Sur le plan de la compétition j’ai franchi les étapes avec les tournois de petits, les tennis Europe (U16), les tournois junior (U18) et finalement les tournois pro.

Lors de tes années en tant que junior, tu as eu des résultats très remarqués et tu étais toujours bien classé par rapport à ta tranche d’âge. Quel est l’autre joueur junior de ta génération qui t’a le plus impressionné ?

Celui qui m’a impressionné le plus tôt c’est Alcaraz, vraiment tu te disais qu’il sortait du lot et on sentait déjà qu’il avait un coup droit incroyable à un très jeune âge. Maintenant c’est vrai qu’il a bien percé. Sinon Musetti et Rune jouaient aussi déjà très bien chez les jeunes.

Tu viens de vivre un dernier mois incroyable avec deux victoires contre des top 100 (Korda en qualifs de l’ATP1000 de Madrid et Mannarino à l’ATP250 de Genève) et l’obtention de la Wild Card pour Roland-Garros. T’attendais-tu à un décollage aussi soudain de ta carrière ?

Clairement non… mais après au classement je ne suis que 450ème ce qui est encore assez bas. C’est vrai que j’ai fait des belles perfs ces derniers temps mais je me sentais capable de battre des joueurs comme ça.

Tu joueras donc à Roland-Garros lundi prochain, que penses-tu de ton tirage (le Polonais Majchrzak -126ème Mondial)?

C’est un adversaire que je ne connais pas mais ça va être un match difficile comme contre tous les joueurs du tableau principal. Je veux surtout me centrer sur moi-même et sur mon jeu et je veux montrer à mon adversaire de quoi je suis capable et on verra bien. Quel que soit mon adversaire, je sais que j’ai mes chances car je sais que je suis capable de produire un bon niveau de jeu.

Jouer en 3 sets gagnants c’est une nouveauté pour toi ?

C’est vrai, je n’ai jamais fait de tournoi en 3 sets gagnants donc ça va être une bonne expérience et ça va être intéressant de voir si physiquement et mentalement j’arrive à tenir.

Quels sont tes objectifs de carrière et pour le reste de ta saison ?

Mon objectif de carrière c’est de gagner Roland-Garros et d’être numéro 1 mondial. C’est mon objectif ultime et c’est pour ça que je m’entraîne tous les jours. Pour cette fin de saison l’objectif c’est de m’approcher des places qui permettent d’accéder aux qualifs de Grand Chelem c’est-à-dire les environs de la 250e place mondiale.

Est-ce que tu aimerais participer à l’Open Sud de France l’an prochain?

Oui, en fait je devais y participer cette année mais je me suis blessé avant le tournoi et je n’ai pas pu jouer. J’espère bien y être l’année prochaine.

Qui est le GOAT selon toi?

Mon idole c’est Rafael Nadal mais il est difficile de dire qui sera le GOAT entre Djokovic, Nadal et Federer… on verra bien à la fin de leur carrière.

Quels sont tes autres passions en dehors du tennis ?

Je suis un grand fan de sport en général mais j’aime particulièrement la NBA, la moto, le foot et le hand.

Justement tu as longtemps joué au handball pour le MHB…

Oui, j’ai commencé le hand en même temps que le tennis, j’ai été repéré par le MHB pour qui j’ai joué et c’est vers l’âge de 11 ans que j’ai dû faire un choix entre le tennis et le handball. Le tennis commençait à prendre beaucoup de place et avec le MHB je commençais à avoir des sélections régionales et nationales donc ça allait prendre beaucoup de temps aussi. Le choix a vraiment été très dur à vivre et j’en ai pleuré pendant quelques jours. Aujourd’hui je ne regrette pas du tout ce choix.

En parlant des sports collectifs montpelliérains, comment est née ta passion pour le MHSC ?

Elle a toujours existé, depuis tout petit j’ai toujours eu un ballon aux pieds et une balle à la main et forcément en tant que montpelliérain et en habitant près du stade j’ai tout de suite été supporter du MHSC.

Quel est ton meilleur souvenir et qui sont les joueurs qui t’ont marqué?

Forcément mes plus grands souvenirs sont ceux de l’année du titre avec des joueurs incroyables comme Giroud, Belhanda, Cabella… c’était une équipe incroyable. En plus ensuite il y a eu la Ligue des Champions.

Et dans l’équipe actuelle ?

J’adore le duo Delort-Laborde. Cette doublette m’a vraiment fait rêver depuis plusieurs saisons. Ils ont été très efficaces cette année et il se complètent tellement bien que c’est vraiment agréable à voir. J’aime aussi beaucoup Savanier qui est très technique. On a une belle équipe depuis quelques années et ça fait plaisir à voir.

Tu as déjà rencontré certains joueurs ?

Non pas encore.

Quel regard portes-tu sur la saison qui vient de s’achever ?

Je suis forcément un peu déçu… depuis quelques années on a l’objectif de se qualifier pour la Ligue Europa, on avait l’équipe pour. Chaque fois en milieu de saison on n’en est pas loin ce qui fait qu’il y a un peu de déception à la fin mais c’était quand même une belle année avec beaucoup de bons matchs. Il faut dire aussi qu’il y a de belles équipes qui ont fini devant nous… c’est normal que ces grosses équipes soient devant nous mais on se dit qu’il y avait peut-être une petite chance d’avoir une place en Ligue Europa.

Qu’espères-tu pour la saison prochaine ?

En termes de résultats je pense que l’objectif sera de nouveau d’obtenir une petite place pour l’Europe et j’attends de voir l’équipe que l’on aura et de découvrir le nouveau coach.

As-tu un message à faire passer au joueurs et au staff?

Qu’ils continuent de nous régaler et de mettre plein de buts. Je leur souhaite le meilleur et que dans un an ils aient cette place en Europe !

https://www.instagram.com/arthurcazauxoff/

L’équipe d’Allezpaillade tient à remercier chaleureusement Arthur pour sa disponibilité. Le peuple pailladin pensera bien à lui ce lundi pour son 1er tour en attendant de pouvoir l’encourager à l’Arena l’an prochain!

Autres articles

2 Commentaires

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x