Qui sera le vice-capitaine?

Peut-être triviale au regard du grand public, la question peut bien s’avérer cruciale pour l’équilibre du vestiaire. Vitorino Hilton et Daniel Congré partis, le MHSC n’a pas seulement perdu sa charnière en défense centrale mais aussi (et surtout?) deux leaders d’équipe, habitués au brassard. Le dernier nommé le portait d’ailleurs ce week-end aux Costières sous ses nouvelles couleurs dijonnaises.

L’avènement d’Andy Delort ôte la principale interrogation : le Sétois sera le capitaine. Il s’en est montré digne, il est demandeur et exemplaire, calquant parfaitement aux valeurs de La Paillade. Mais qui pour le suppléer? Auteur de « seulement » 30 matchs la saison passée, l’international algérien a cette année de grandes chances de disputer la CAN au Cameroun du 9 janvier au 6 février avec les Fennecs.

Après son épisode du maillot l’an dernier, difficile d’imaginer Jordan Ferri porter un jour le brassard pailladin. Gaëtan Laborde, toujours exemplaire sur le terrain, a lui déjà fait part de ses envies de départ et a un accord de principe avec le club. Oublions donc l’ancien Bordelais dans ce débat.

Téji Savanier se pose en candidat naturel. Le comparse d’Andy Delort nous doit toujours une saison pleine mais nous a d’ores et déjà exposé ses valeurs, communes à celles de notre club. Formé au club, l’international olympique (4 sélections, 1 but) débute sa 3e saison en pro sous nos couleurs.

Également formé au club, Nicolas Cozza peut lui aussi postuler au rôle. Pas le plus bavard, il représente tout de même l’alternative « maison ». Ellyes Skhiri ou Mapou Yanga-Mbiwa, tout aussi jeune et taciturne, l’ont bien porté avant lui, avec succès.

Junior Sambia n’est pas bien plus bavard, n’est pas formé au club mais a eu l’occasion d’étrenner le brassard durant la préparation. Une première dans l’Hérault pour lui qui va démarrer sa 5e saison pailladine.

Florent Mollet lui en est à sa 4e, mais peut également être considéré comme candidat potentiel. Bien plus fondu dans le collectif pour lequel il consent bien des sacrifices, notamment sur le plan défensif, l’ancien Messin mérite qu’on étudie sa candidature.

Enfin Mamadou Sakho. L’ancien Parisien, doyen de l’effectif du haut de ses 31 ans, arrive avec un gros CV. Affublé de ses 29 sélections bleues et de son passage en Premier League, certes émaillé de soucis physiques, le défenseur central en impose. Plus jeune capitaine de l’histoire de la Ligue 1 sous les couleurs du PSG, il connaît le rôle.

Et pour vous, qui serait votre vice-capitaine idéal? Votez au sondage et argumentez dans l’espace commentaires.

Qui serait votre vice-capitaine ?

Autres articles

Anciens

28 Commentaires

S’abonner
Notifier de
28 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
28
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x