Sylvain (BP91) : “Pas au courant de ce qu’il s’est passé mercredi”

Interrogé par le Midi Libre sur les incidents qui ont émaillé l’avant match de MHSC-FCGB, Sylvain le capo de la Butte Paillade 1991 a assuré ne pas être au courant de ce qu’il s’est passé:

On ne vient plus au stade, on se tient à distance et on n’est pas au courant de ce qu’il s’est passé mercredi. Je pense que les incidents ne concernent que les Ultras des deux clubs. Visiblement, personne n’a été blessé, personne n’a été embêté (sic). De toute façon, il y a des antécédents entre eux, comme avec tous les autres. On espère qu’autour du 15 novembre, il y aura une évolution de la position du gouvernement (sur le pass sanitaire). Pour l’instant, on reste sur notre position, fidèles à notre ligne de conduite et on ne retournera pas au stade.


L’Ultra Pailladin revient de manière plus globale sur les évènements du début de saison:

“Je ne crois pas à un effet post-Covid même si les supporters ne sont pas allés au stade pendant des mois et des mois. Il y avait des incidents autour de nombreux matchs. Aujourd’hui, c’est seulement très médiatisé.

Il y a aussi certains guignols. Il y a des joueurs qui prennent 100, 200 ou 300 000 balles par mois et jouent la provoc’. À Nice, Marseille, Lens ou Montpellier, ils ne comprennent pas que ce n’est pas un jeu pour les supporters. Certains d’entre nous passent la moitié de leur paye pour avoir un abonnement, payer le sandwich à leurs familles et aller au stade. On est aussi concernés que les joueurs, sinon plus.”

Sylvain a ensuite précisé, une nouvelle fois, la position des Ultras concernant le pass sanitaire:

C’est un problème sociétal. On a toujours été une force de contestation. Si on accepte ce pass sanitaire, on accepte pas mal de dérives. Cela fait des années que l’on nous met la pression avec la carte de supporters, comme cela se fait en Italie. La totalité des Ultras de Montpellier (tribune de l’Étang de Thau) ont pris néanmoins leur abonnement pour apporter leur soutien au club. On défend notre club, mais aussi nos convictions. Mais on ne va pas au stade. Je ne cache pas ma déception à l’égard des autres groupes de supporters français. Je pensais que notre mouvement serait davantage suivi.

Intégralité des propos à retrouver ici.

Autres articles

Anciens
MHSC-FCGB

36 Commentaires

S’abonner
Notifier de
36 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
36
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x