RCSA 2-3 MHSC : Du bien au moral avant les demies !

Les déplacements à Strasbourg, nous évoquent plus les pelouses gelées et les couvertures de Louis Nicollin que la canicule et pourtant… sous un mercure dilaté, le MHSC a su éviter le coup de froid, redevenir compact et se maintenir efficace offensivement à défaut d’être flamboyant. On ne Laurey presque pas cru…

1ère mi-temps :

Pas ce qu’il y a de plus sexy mais pile ce qu’il nous fallait, une défense bien en place qui résiste sans trop trembler aux timides assauts strasbourgeois. De très maigres excursions dans le camp adverse permettent d’obtenir quelques coups de pied arrêtés dangereux. Si les coups francs (Sambia, Ristic) sont mal négociés, un très beau corner permet à Laborde de placer une belle tête, mettant un peu plus la Paillade sur le toit de l’Europe dans cette discipline.


2ème mi-temps :

Déflagration dès le début du second acte avec un subtil lob marqué par Delort qui profite d’une défense qui avait probablement du mal à digérer la choucroute ingérée à la pause. KO debout, les défenseurs strasbourgeois se prennent pour des otaries et leurs jongles de la tête sont découpées par un magnifique ciseau de Laborde qui confirme au passage son statut de bourreau des alsaciens.

3-0 le score est acquis, les Pailladins peuvent se relâcher… et se relâchent. La rotation lancée par MDZ avec deux changements à la 60ème ne permet que de conserver un faux rythme que l’on finit par payer 8 minutes plus tard seulement. Sur la défensive les Héraultais ont complètement laissé les clés du camion à Strasbourg lors des 25 dernières minutes mais ont su préserver l’essentiel malgré un nouveau but encaissé à la 90ème. Après l’avalanche du match aller, ce match retour fut donc une pluie de buts à l’image de notre saison.

Sur le plan des individualités, nous attendions en particulier avant le match de juger de la performance de certains joueurs :

  • Le retour des tauliers Hilton et Ferri : Les deux ont répondu présent. Capitao par son placement et ses interventions a rassuré la défense et s’est même offert une passe décisive pour Delort sur ce qui pouvait ressembler à un simple dégagement de forain. Ferri a apporté le liant et l’intelligence dont notre milieu avait manqué la semaine dernière.
  • Sambia repositionné : Très bonne prestation également, plus mûr que lors de ses dernières apparitions à ce poste Sambia a su bien se positionner et se montrer décisif sur corner.
  • Mavididi en manque de confiance : Pas vraiment un bon match pour l’Anglais qui doute dans ses choix avec le ballon (frappes et passes ratées) mais un bon positionnement entre les défenseurs.
  • Et surtout Bertaud en grande répétition avant la demi-finale de coupe face au PSG : Match rassurant sur les interventions défensives assez rares. Quelques hésitations au pied en début de match. Frayeur sur le premier but de Strasbourg quand on a cru à une blessure qui nous aurait bien embarrassés, sa fin de match est marquée par une sortie aérienne très brouillonne sur l’action entraînant le pénalty finalement pas accordé pour cause de hors-jeu. Un double arrêt en mode sac de frappe à la 90ème pour se mettre en confiance.

Une préparation réussie pour la coupe :

L’objectif de la saison reposant désormais sur le sommet de mercredi prochain, le match de cet après-midi ressemblait à un bel examen blanc en vue de cette échéance :

Reprendre confiance en notre défense : reçu sans mention
Ne pas concéder de carton rouge ou de blessure : Reçu mention très bien
Maintenir notre efficacité offensive : Reçu mention très bien, félicitations du jury
Ne pas puiser trop dans les réserves en effectuant une rotation des cadres voués à tout donner mercredi : Reçu mention bien.

La situation au classement :

Quand on voit le surplace que font les équipes qui nous précèdent au classement, il y a vraiment de quoi rager, en effet avec seulement 3 points pris lors des 5 derniers matchs, on peut maintenant constater qu’avec seulement quelques points de plus dans la besace nous serions en situation extrêmement favorable pour finir 5ème ou 6ème, Rennes et Lens ayant encore des matchs compliqués à négocier.

Désormais puisque nous ne regardons plus que derrière nous avec l’espoir de conserver notre 8ème place, on pourra se réjouir de la nouvelle défaite de Metz qui les laisse à bonne distance (4 pts).

Il faudra toutefois se méfier jusqu’au bout des Niçois vainqueurs et qui restent à 1 point. Il y aura donc nécessité de prendre des points lors des deux derniers matchs (Brest, Nantes) pour confirmer cette place rapportant quelques millions d’euros de plus qu’une dixième place, ce qui ne sera pas de trop pour aborder le mercato placé sous le signe de la vache très maigre.

Et vous, qu’avez-vous retenu de ce match ?

3.1 17 votes
ATTRIBUEZ LA NOTE DU MATCH

Autres articles

RCSA-MHSC
RCSA-MHSC

29 Commentaires

S’abonner
Notifier de
guest
29 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
29
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x