La Métropole négocie encore avec le groupe Frey

Le groupe Frey est l’entreprise qui devait gérer la construction et l’aménagement du shopping promenade d’Ode à la Mer. Projet rejeté par Philippe Saurel avec une officialisation faite par Michaël Delafosse dès son élection, l’an dernier. À ce jour, les négociations sont toujours en cours entre la métropole et l’aménageur qui demande toujours 77 millions de dommages et intérêts pour abandons du projet.

Dans le Midi Libre, Michaël Delafosse semble assez confiant en expliquant que d’autres projets sont sur la table en compensation de: “J’ai rencontré Antoine Frey, il y a trois mois. Les discussions continueront. Je ne dis pas que ça va bien finir mais nous continuerons à discuter.” Contacté par le journal, le groupe a refusé de s’exprimer. Les tractations en cours sont indispensables pour le nouveau stade. La métropole ne prendra pas le risque de construire une enceinte sur un terrain où elle risque d’être condamnée à verser une telle somme.

Autres articles

3 Commentaires

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
3
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x