La pelouse de la Mosson victime d’un champignon

Ce jeudi matin, via une photo publiée sur la story Instagram d’Arnaud Nordin, nous nous interrogions sur l’état de la pelouse de la Mosson par l’observation de certaines zones moins vertes que d’autres. Quelques heures plus tard, l’explication est tombée via un article publié par France Bleu Hérault. La pelouse du stade de la Mosson est attaquée par un champignon nommé Pyricularia.

C’est ce même champignon, qui se développe avec les fortes chaleurs et par l’humidité du terrain causé par l’arrosage, qui s’est répandu sur la pelouse du Stade de l’Aube à Troyes la semaine dernière. Ce n’est pas la première fois que le rectangle vert de la Mosson est touché par ce champignon, c’était déjà le cas en 2018 où les jardiniers ont mis plusieurs semaines avant de l’éradiquer entièrement.

Le match de dimanche pas remis en cause

Selon la Métropole, qui s’occupe de l’entretien du stade : “Ce dessèchement de la pelouse à certains endroits n’affecte pas, à ce jour, de façon significative la qualité de l’aire de jeu. Les footballeurs montpelliérains devraient donc pour débuter leur saison ce dimanche face à Troyes dans des conditions correctes”. Des conditions correctes, mais pas optimales pour le jeu au sol. Quelques faux rebonds peuvent être causés par les zones où la pelouse est moins présente.

En tout cas, on ne doute pas que les jardiniers vont tout faire pour remettre la pelouse de la Mosson en bon état. Une pelouse classée parmi les deux meilleures du championnat de France de Ligue 1 ces deux dernières saisons.

Crédit photo : LUDOVIC SEVERAC (Métropole de Montpellier)

Autres articles

Débat
MHSC-ESTAC

6 Commentaires

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
6
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x