Oyongo : “Chez toi, une pression encore plus tranchante”

Sur le Youtube du MHSC, Ambroise Oyongo a été invité à s’exprimer sur la ferveur du public camerounais et de la pression qui pèse d’autant plus sur la sélection que la compétition a lieu sur son sol.

“C’est tout un peuple, toute une nation, c’est la famille, les amis… Voilà c’est tout ça qui met la pression, mais aussi le fait que tu joues dans ta terre, chez toi, une pression qui devient encore plus tranchante je dirais, parce que tu sais que tu es à la maison et tu n’as pas le droit à l’erreur donc il va falloir être vraiment sérieux, avec les supporters ça a toujours été une grande fête quand il y a des victoires, mais quand ça se passe mal c’est aussi une grande guerre.”


Il a aussi pu évoquer brèvement ses prédécesseurs au club, à savoir son “grand frère” Henri Bedimo et son “grand seigneur” Roger Milla comme les a ainsi qualifiés Philippe Sers.

“Ils sont toujours là, avec Henri il y a toujours des petits messages et toujours des conseils, il a tenu ce poste longtemps dans l’équipe nationale et il m’a passé le flambeau et il faut que je continue de bien défendre ce poste, il faut que je continue à donner une bonne image de moi et du Cameroun.”

Ouverture du bal à 17h pour Ambroise Oyongo et les Lions Indomptables dans cette nouvelle édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Ils affrontent le Burkina Faso pour leur entrée en lice. Aucune information évidemment sur une possible titularisation du latéral gauche pailladin, nous vous communiquerons ces détails à la fin de cette première journée. Seul représentant du MHSC, on lui souhaite le meilleur ainsi qu’à sa sélection.

Autres articles

Réserve

3 Commentaires

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
3
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x