Dall'Oglio

Olivier Dall’Oglio répond aux accusations

Les supporters du Stade Brestois, notamment, ont reproché à leur ancien entraîneur d’avoir négocié son départ alors que leur maintien n’était toujours pas acquis. Auprès du Télégramme, Olivier Dall’Oglio s’en défend:

“Non, non, non, ça, ce sont des bêtises. Il y a eu des discussions avec mon agent, et c’était très clair : ma priorité des priorités a toujours, toujours été le Stade Brestois. Les gens qui travaillent avec moi savent qu’il y a eu un engagement total de la part de tout le monde. Aujourd’hui, on est dans une société de réseaux sociaux, de rumeurs… On pense que les choses sont vraies, et je n’ai pas pu l’arrêter.”

Même s’il ne cache pas que son agent ait pu prendre la température à droite et à gauche:

“La personne avec qui je travaille, comme tout le monde, comme chaque agent, est dans un milieu où il rencontre énormément de monde, et toute la saison. Et ce n’est pas parce que mon agent est allé voir Pierre, Paul ou Jacques ou tel président, que ceux-ci se sont réveillés en disant « ah oui, tiens, je ne le connaissais pas ». Si on prend un peu de recul… Dans le milieu, on se connaît tous.”

Autres articles

Anecdote

5 Commentaires

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Récents
Anciens Populaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
5
0
L’article vous fait réagir ? Commentez !x
()
x